Bocas Del Toro, un archipel paradisiaque au Panama

Bocas Del Toro est un archipel paradisiaque et (très) touristique on ne va pas se mentir, sur la côte Caraïbe du Panama. Cet endroit est bien connu des fêtards, des surfeurs et des nord-américains qui viennent se prélasser « dans le sud » pour leurs vacances. Nous, on a surtout été attiré par la nature luxuriante des diverses îles et tous les animaux qu’on peut y trouver… Mais lesquels ? Allez un indice : Qui est le meilleur ami de Bob l’éponge ? La réponse dans cet article !

Comment se rendre à Bocas Del Toro depuis le Costa Rica ?

La meilleure alternative est de partir depuis Puerto Viejo, au sud du Costa Rica. Une fois notre volontariat au Jaguar Rescue terminé, il était temps pour nous de poursuivre notre voyage au Panama. Ça tombe bien parce qu’il se trouve que la frontière est à seulement 1h de Puerto Viejo ! À ce propos, deux choses à ne pas oublier avant d’arriver devant les douaniers : un billet de retour à présenter aux polices frontalières panaméennes et 8 dollars à régler pour la sortie du territoire costaricain.

Seules des navettes privées opère le trajet. Les prix ne diffèrent pas tant entre les agences ; de 25 à 33 dollars comprenant la navette et le bateau jusqu’à l’île de Colon à Bocas Del Toro. Les départs se font à 6h, 8h et 12h chaque jour. Nous avons opté pour Caribe Shuttle, qui propose une connexion wifi dans ses navettes. Pas bête car ça nous a permis de chercher un endroit où dormir le soir 😅.

Justement on dort où à Bocas ?

Il y a de tout, surtout en prix et tout dépend de ce que l’on souhaite et où l’on veut crécher. Rappelons que Bocas Del Toro est un archipel et que chaque île propose des logements. Pour quelques dollars (4-8$), les bateaux-navettes rejoignent les îles depuis Bocas Town, la capitale de la province de Bocas Del Toro.

Les fêtards iront plutôt dans les hôtels de Bocas Town qui bordent l’île Colón. Il y a notamment le Selina (€€), une chaîne d’auberges très branchée en Amérique Centrale. Un second encore plus beau, le Selina Red Frog (€€€), se trouve sur l’île Bastimento. Les couples et les amoureux de la nature préféreront Bambunda Lodge (€€) sur l’île Solarte. Ambiance tropicale, piscine avec vue sur la mer… Un charme authentique auquel on ne goûtera pas puisqu’il n’y avait plus de place ! 😭

Puis il faut dire que le Costa Rica nous a quand même coûté un bras, du coup on est partis en quête d’une auberge pas trop chère. Le Buena Vibra et La Palma sont pas mal pour les petits budgets. Ambiance de backpackers, confort sommaire, cuisine et salles de bain partagées, pour 25 dollars la nuit. On a opté pour le Surfari Bocas, où les gérants italiens nous ont accueillis comme si on était de la famille ^^ ! Mêmes commodités, même prix à la seule différence que le café est offert et qu’il est (forcément) bon ! 🇮🇹

L’arrivée sur l’île Colón de Bocas Del Toro.

Découverte de « Bocas Town ».

Que faire à Bocas Del Toro en trois jours ?

 

Nos immanquables :

  • La plage Estrellas ; petit havre de paix au nord-est de l’île de Colón. Comme son nom l’indique on y trouve des centaines d’étoiles de mer, très faciles à repérer dans l’eau translucide. Les panneaux sont nombreux pour rappeler qu’il ne faut jamais sortir une étoile de mer de l’eau car elles meurent ! Notre conseil pour s’y rendre : le bus public est la solution la moins chère. Toutes les heures au départ de la place principale de Bocas Town. 5$ aller-retour par personne.

Après le terminal du bus, il faut marcher une dizaine de minutes pour atteindre la plage. Le paysage aide à faire passer le temps ! 😍

Des étoiles, une sirène, tout ça, tout ça… 🧜‍♀️

  • L’excursion du tour des îles ; nous avons choisi Coopeguitour, dans la Calle 1 pour cette excursion d’une journée avec plusieurs escales. Le programme : observation des dauphins dans la Bahia de los Delfines, snorkelling au Cayo Coral, déjeuner sur l’île Zapatilla, observation des paresseux sur l’île qui porte leur nom et pour finir les étoiles de mer au bord de l’île Estrellas. Que dire… on en a pris plein la vue !

Baie des dauphins à Bocas Del Toro

  • L’île Zapatilla 1 ; notre coup de ❤️! L’île est vraiment sublime… On a eu beaucoup de chance car il faisait un temps magnifique. Assez de mot, les couleurs parlent d’elles-mêmes.

Nos bonnes adresses :

  • Bibi’s Beach (€) : envie de chiller sur des transats a matelas moelleux, un cocktail pas cher à la main ? Ce bar se trouve sur l’île Caranero. Ça ne coûte que 4 dollars aller/retour en bateau et notre première après-midi fut très détendue !

  • Capitan Caribe (€) : Un petit bout de restaurant situé juste après le Selina sur l’île principale. Ambiance chill & house music. Tout est « Hecho mano con amor » on recommande le burger Bocas Jerk, un mélange d’ananas et de fromage à tomber. 👌🏻
  • Bookstore (€) : Imaginez une maison comme laissée à l’abandon. Et pourtant, chaque soir tous les expat’s s’y retrouvent autour d’une bière, du baby-foot, ou des concerts de groupes locaux. Rien de tel pour pratiquer une langue étrangère ou rencontrer ses prochains partenaires de voyage !
  • Plastic Village (€) : Un projet dantesque mené par un québécois, Robert Bezeau, qui, à l’aide de nombreux volontaires, a ramassé pendant un an et demi des bouteilles en plastiques et autres déchets sur les îles de l’archipel de Bocas Del Toro. Ce qu’il en fait ? Découvrez le sur son site de Plastic Bottle Village.

 

Enfin quelques photos des préparatifs de Noël à Bocas Del Toro au Panama :

 

Les mots-clés de cet article :

  • vivre a bocas del toro
  • bocas del toro panama
  • bocas del toro blog
  • que faire a bocas del toro
  • blog panama
Pas de commentaires

Poster un commentaire