Une éco-aventure dans la canopée de San Juan Del Sur

Avez-vous déjà fait de l’accrobranche ? Avec Florian on adore ça et c’était notre première fois ensemble ! Et quelle première fois ! 😍C’est une immersion totale dans la nature sauvage et verdoyante de la forêt de San Juan Del Sur. Nous y avons passés deux heures, suspendus à la cime des arbres où certains occupants nous regardaient d’un air curieux…

Le parcours en forêt avec Flying Frog

Je pense que tout le monde connaît le principe mais faisons un rapide détour sur ce qu’est l’accrobranche. Il s’agit d’un parcours en forêt généralement haut perché, où l’on se promène de perchoir en perchoir, flirtant avec les cimes des arbres à l’aide d’une tyrolienne. Le parcours qu’on a choisi propose une zipline de 2,5km passant par 17 plateformes. Autant vous dire qu’on ne s’est pas ennuyés, surtout qu’on était les seuls clients sur cet horaire donc zéro temps d’attente.

L'équipe de Flying Frog

L’avantage de Flying Frog c’est qu’ils proposent différentes possibilités pour s’éclater en pleine nature. Si la tyrolienne ne vous fait pas assez vibrer, vous pouvez opter pour une balade à cheval, une descente en rappel dans une cascade (qu’on regrette parce que ça à l’air dingue!) ou carrément combiner les activités de rappel et canopée pour un moment de pure adrénaline !

En bref, nous ne sommes pas déçus de cette expérience, qui s’est terminée dans le jardin du point d’accueil à croquer à pleines dents dans des caramboles (qu’on appelle melocoton au Nicaragua) cueillis à même les arbres…

 

Coût du Canopy Tour : 30$/personne soit environ 26 €. Le + : Un chauffeur vient vous chercher et vous ramène directement à San Juan Del Sur.

Immersion dans la canopée nicaraguayenne

Certaines parties du parcours sont à couper le souffle. D’une part pour la vue spectaculaire que la tyrolienne offre sur la baie de San Juan Del Sur, d’autre part pour la pleine communion avec la nature. Nous avons survolés différentes espèces d’arbres de la forêt tropicale de San Juan Del Sur ; des bois d’acajou, des arbres à gomme sauvage, des herrania purpurea (arbres à chocolat)… et tellement d’autres dont on ne connaît guère les noms. La canopée représente la couche supérieure de la forêt. On a apprit que c’est un écosystème à part entière. Très riche en biodiversité elle absorbe au moins 95% de l’énergie solaire. Encore plus surprenant, 30% de l’eau de pluie ne toucherait jamais le sol !

En fait, la végétation nicaraguayenne est très différente selon l’altitude et la pluviosité du secteur. Au mois de septembre en l’occurence nous sommes censés être en saison des pluies sur le pays ( je dis bien ‘censés’ parce qu’on a prit la douche que deux fois en 10 jours). Cela n’empêche pas la nature de verdoyer mais certaines espèces animales s’en plaignent ! Oui, au sens propre du terme ! Au détour de quelques plateformes los monos negros se font entendre, ils ont soif et appellent la pluie. Depuis notre arrivée nous voyons et entendons régulièrement des singes hurleurs. Grâce à cette expérience chez Flying Frog, nous n’avons jamais été aussi proches d’eux.

Nous n’avons qu’une hâte désormais : filer vite sur l’île de Ometepe pour rencontrer les singe hurleurs de la réserve de Charco Verde. Affaire à suivre… 🐒

Pas de commentaires

Poster un commentaire