Vamos a las playas !

On avait prévenu, le principe de la première semaine était simple : CHILL ALL DAY LONG 😎. Du coup on s’est dit que la côte Pacifique et la ville de San Juan Del Sur seraient les coins les plus appropriés. Ça n’a pas manqué car c’est ici que se trouvent les plus belles plages du Nicaragua. Nous n’avons pas pu toutes les faire, mais on a profité un max.

La playa San Juan Del Sur

 

Abajo

Commençons par la plus évidente : la baie de San Juan Del Sur, sanctuaire du surf et de la fête. Dès le premier jour nous avons enfilé tongs et maillots de bain pour aller s’y promener et s’y baigner. L’eau à 30 degrés, le sable fin et l’eau turquoise. Le tout entouré de montagnes qui s’élèvent à chaque extrémité. Quel tableau ! Et pourtant à ce moment-là on ne savait pas que c’était loin d’être la plus belle plage, mais bon on profitait, c’était déjà tellement beau.

D’ailleurs, cerise sur le gâteau (ou dernier coup de pinceau), nous n’avons pas été les seuls à jouer dans les vagues. Alors que Manon barbotait tranquillement dans l’eau, je la vois revenir aussi vite qu’elle peut. Coup de panique, que se passe-t-il ? 

« Floooo, il y a des raies dans l’eauuuuuu ! »

Effectivement, des petites raies totalement inoffensives se sont jointes à la partie et s’amusaient clairement dans le courant des vagues. Quel spectacle ! Je me suis aventuré dans l’eau pour les voir de plus près, devinez combien elles étaient… J’en ai compté 16 !!! Y’a pire comme accueil pour notre premier jour…

Arriba

Cela ne vous a peut-être pas échappé, une statue du Christ surplombe la baie. Le Corcovado version Nicaraguayen n’a rien a envier au Brésil (on parle de la vue hein, pas de toi Jésus 🙏🏻), car oui le belvédère du Christ de la Miséricorde offre une vue splendide sur la baie de San Juan Del Sur. Il nous a fallut une bonne heure de montée à pieds, sous un soleil tapant mais ça en valait la peine.

 

La playa Maderas

Située à 8km au nord de San Juan Del Sur, c’est la plage préférée des surfeurs… et notre coup de coeur ! L’accès en 4×4 annonce déjà la couleur : on a traversé une très belle forêt, habitée par des singes curieux peu farouches. À notre arrivée, minute d’émerveillement. La plage de sable fin est découpée par des rocs mis à nu par la marée basse. La nature est riche et verdoyante. Que du bonheur.

C’est marrée basse alors je tenais à partir en expédition. Une fois la plage faite en long en large en travers, il ne me restait que les vagues à dompter. C’est parti pour une heure de surf. Honnêtement, on ne faisait pas trop les malins car nous avons pris nos premiers cours de surf seulement l’année dernière à Biarritz. Une fois dans l’eau je me suis rendu compte de la hauteur et de la puissance des vagues du Pacifique. J’étais pas près pour le mur de 5 mètres d’eau qui se tenaient devant moi, alors j’ai préféré surfer dans l’écume des vagues.

Sous l’oeil attentif de Manon bien-sûr… 😴💭🦄🏝🤸‍♀️

 

La playa Nacascolo

Vous vous souvenez de la vue depuis notre cabane à Eden On The Chocolata ? Et bien c’est sur cette baie, qu’on appelle la plage Nacascolo. On ne va pas trop s’y éterniser parce que c’est une plage de galets pas spécialement jolie. En plus ce jour-là les vagues trop fortes ne nous ont pas permises de se baigner.

Plage Nacascolo

À vrai dire c’est plutôt le chemin pour y aller qui avait plus d’intérêt. Un petit sentier dans une forêt, où nos copains les singes nous guettaient toujours du haut des arbres. Mais c’est autre chose qui a attiré notre attention cette fois. Voilà la bête, une sorte de nids parfois petits, parfois énormes, logés sur le tronc des arbres.

En fait il s’agit de nids de termites, bon ça on a pas mis longtemps à le comprendre. Mais des locaux nous ont appris que les gros trous à l’intérieur étaient faits par une espèce d’oiseaux qu’ils appellent le chocoyo. Google image nous aura appris plus tard qu’il s’agit de perruches. Non seulement voleurs de domiciles, mais aussi friands de fourmis blanches, les chocoyos s’en servent comme nid et garde-manger. Malin le lynx…

Chocoyos sur leur nid

Source photo : Youtube

La playa Hermosa

Enfin la plus belle des plages, dite hermosa, est située à 10km au sud de San Juan Del Sur et nécessite un véhicule pour s’y rendre. On a traversé une fois de plus une forêt magnifique, habitée par los monos negros, qui débouche directement sur la baie. Une après-midi de chill, d’apprentissage d’espagnol et de dessins sur le sable. Bref, c’est l’amour à la la plage…

Sans regrets mais…

On a quand même pris le temps d’aller sur la playa Remanso, au sud de San Juan Del Sur, où l’on a pris des cours de surf ! Enfin, on aurait bien chillé sur les plages Coco et Marsella, mais faute de temps il a fallu choisir. Si quelqu’un les connaît, racontez-nous en commentaires 😉!

 

 

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire